Nouvel Album

 

Juin 2017

St-Jean-sur-Richelieu
Participation au Spectacle de la Fête du Canada
vendredi, 30 juin 2017 à 20:00

Juil 2017

Tracadie
Show Rock Peace & Love & Rock N' Roll
samedi, 1 juillet 2017 à 20:00

Trois-Rivières
LeBœuf Deschamps
vendredi, 7 juillet 2017 à 20:30

Ste-Thècle
Invité au Festival des lacs et forêts
samedi, 8 juillet 2017 à 20:00

Mont-Tremblant
Show Rock & Blues
samedi, 15 juillet 2017 à 20:30

1 2 3 4 5

Bio

Depuis plus de vingt ans déjà que le chanteur MARTIN DESCHAMPS nous livre sa musique et son coeur avec sa voix chaude de rocker et son énergie inébranlable. Après 6 albums solos en carrière et plusieurs projets connexes (Offenbach, Vic Vogel, LeBoeuf Deschamps), c’est de façon très épurée qu’il nous offre maintenant “SOULSHINE acoustic sessions”. Comme le titre l’indique, DESCHAMPS laisse briller son âme sur dix reprises choisies parmi ses chansons préférées de tous les temps, en version acoustique.

En effet, les titres ont été pigés dans les souvenirs du chanteur influencé par le blues, le gospel et le rock. LIKE A ROCK de Bob Seger, SITTING ON THE DOCK OF THE BAY d’Otis Redding, JET AIRLINER du Steve Miller band ou encore JOHN THE REVELATOR, un gospel traditionnel (que MARTIN DESCHAMPS interprète a capella en frappant du pied pour battre la mesure) sont toutes des chansons qui ont bercé son enfance et qui lui collent à la peau encore aujourd’hui.

SOULSHINE a été enregistré dans son propre studio à Rawdon avec la collaboration du jeune prodige RICKY PAQUETTE qui joue tous les instruments sur l’album en plus d’avoir arrangé, réalisé, mixé et masterisé le tout.
Le talent musical de ce guitariste est tout à fait fantastique comme en témoigne l’ensemble de l’oeuvre. DESCHAMPS fait sa marque en jouant la “slide guitar” sur YOU GOTTA MOVE, un classique du blues enregistré en 1965 par Mississippi Fred McDowell et popularisé plus tard par les Rolling Stones.

Il fait aussi appel à sa complice de longue date, ANGEL FOR- REST (quatre fois récipiendaire du prix: Chanteuse de l’année au Canadian Maple Blues award) qui vient l’accompagner sur la pièce BLACK GIRL.

Le rocker a aussi des talents d’illustrateur. il a donc décidé de dessiner lui-même la pochette. Le lettrage étrange qui se fond dans un paysage aride et mystique nous rappelle le côté “Southern” de cet album ainsi que la chaleur de l’ambiance “unplugged”.

Ce premier projet totalement anglo lui donne accès à un nouveau public et risque fort de lui ouvrir des portes sur un marché international. SOULSHINE est rempli de musique inspirante, relaxante et “tripante”. Parfait pour les Roadtrips d’été!

Agé de 46 ans, MARTIN DESCHAMPS mène aujourd’hui sa carrière et ses projets comme il l’entend. Chef de son entreprise MDI records depuis une dizaine d’années, il demeure l’un des artistes les plus actifs du paysage musical québécois. Il continue sans cesse de foncer et d’avancer afin de garder sa place parmi les figures les plus reconnues d’ici.

gagnant

DÉBUT DE CARRIÈRE…

La carrière musicale de Martin Deschamps prend son envol en 1996, lorsqu’il décroche le titre de meilleur chanteur à l’Empire des futures stars. Une performance pas banale qui lui permet rapidement d’évoluer aux côtés de la légendaire formation rock Offenbach, histoire de prendre la relève vocale du regretté  Gerry Boulet.

Il part donc en tournée avec la formation pour une série de 50 spectacles… Un départ en lion, comme on dit!

Rapidement, la volonté de Martin de faire son propre rock le mène à l’enregistrement de Comme je suis (2000), un premier album solo qui lui taille une place de choix dans l’univers musical québécois. En plus de trouver au-delà de 85 000 preneurs, l’album voit trois de ses extraits radio se hisser en première position des palmarès. Déjà bien actif dans l’industrie du disque et du spectacle, Martin se retrouve la même année en nomination au Gala de l’ADISQ dans les catégories Découverte de l’année , Album rock de l’année et Chanson de l’année avec la pièce Quand.

Tant le succès de ce premier album que la grande popularité des spectacles incitent l’artiste à lancer Différent (2001). Enregistré devant public, ce deuxième album s’écoule à plus de 25 000 exemplaires; une partie des profits reliés à la vente est remise à l’Hôpital pour enfants Sainte-Justine. Et ça continue… L’énergie débordante dont fait preuve Martin sur scène est récompensée : c’est à lui que les membres de l’ADISQ remettent le très convoité « Félix » Spectacle de l’année / Auteur-compositeur-interprète . Ceci sans compter qu’il se retrouve aussi en nomination dans les catégories Artiste masculin de l’année et Chanson de l’année avec la pièce Comme je suis.

cheveux-court

Dès lors, plusieurs propositions rebondissent… C’est ainsi qu’il enregistre deux chansons pour la trame sonore du film L’Odyssée d’Alice Tremblay de Denise Filiatrault, qu’il devient l’artiste vedette de la prestigieuse Tournée Rock Budweiser , qu’il enregistre une chanson en duo avec Lynda Lemay et qu’il présente des centaines de spectacles partout à travers le Québec. On le retrouve même en France, où il donne trois spectacles acclamés par la critique et le public.

De retour au Québec, Martin prépare la sortie de son troisième album : Le Désert (2003) et vient ainsi consolider sa place parmi les rockeurs les plus connus et les plus appréciés du Québec. Le premier extrait, Vérité, est 5 semaines en première position du Palmarès Correspondant et 24 semaines dans le Top 5 BDS.

En mars 2005, c’est au tour de l’album Offenbach • Nature de voir le jour. Complicité renouvelée, nouveaux instruments, maturité évidente… Martin retrouve Breen Leboeuf, John McGale et Johnny Gravel pour la relecture de 12 incontournables et l’enregistrement d’un nouveau titre écrit par Martin sur une composition de Gravel. Sur la même lancée, la gang s’arrête au Centre Bell à l’occasion d’une soirée avec Pagliaro et April Wine. On les voit également parcourir la province tout l’été pour présenter le concert Offenbach en fusion avec Vic Vogel et son Jazz Big Band, qui réunit plus d’une vingtaine de musiciens!

L’automne qui suit est quant à lui consacré à la production de l’album Intense, réalisé par Glen Robinson (The Tea Party, Tori Amos, Keith Richard, The Ramones…) et lancé en portraitrockergrande pompe en février 2006, tout juste quelques semaines après la parution en librairie de la biographie de Martin, intitulée Portrait d’un rocker (Éditions au Carré) et signée Maryse Pagé. Résolument rock, mais renfermant aussi sa part de ballades, ce quatrième album solo en carrière flirt longuement avec les palmarès radio grâce aux extraits Respire et Envoler . Pas surprenant qu’à l’automne 2006, l’album Intense se retrouve en nomination au Gala de l’ADISQ dans la catégorie Album Rock de l’année.

En plus d’être porte-parole officiel de la Semaine québécoise des personnes handicapées depuis une dizaine d’années, Martin s’active parallèlement sur quantité d’autres projets d’envergure. À l’automne 2005, on lui confie notamment la création et la réalisation de la chanson-thème du film Les Boys IV, intitulée Es-tu un boys? La pièce se retrouve rapidement sur les ondes radio, en plus de figurer sur l’album éponyme du film qui remporte un « Félix » au Gala ADISQ 2006 dans la catégorie Album de l’année : Bande sonore originale. Martin se retrouve également en studio pour une séance de doublage pour le dessin animé La véritable histoire du petit chaperon rouge V.F. de « Hoodwinked » (Alliance Atlantis Vivafilm). Mentionnons également le séjour du band en Colombie-Britannique pour une série de conférences et de spectacles sur l’île de Vancouver en février 2006. Plusieurs conférences sont également présentées dans bon nombre d’écoles primaires et secondaires du Québec tout au long de l’année.

Côté « nouveau défi », on ne pourrait passer sous silence la belle collaboration de Martin avec la boîte de production Pixcom : à l’hiver et au printemps 2006, l’auteur-compositeur- interprète multiplie les tournages en tant que présentateur télé pour Caméra tout terrain.  À la demande des producteurs, il signe également la trame musicale de cette nouvelle série documentaire (16 épisodes) diffusée sur Canal D dès l’automne qui suit.

Après quelques passages sur scène, notamment aux FrancoFolies de Montréal, Martin donne le coup d’envoi à la tournée de l’album Intense à l’automne 2006. Un nouveau spectacle… Une nouvelle énergie! Le rocker donne une fois de plus rendez-vous à ses cinq musiciens , grands complices des dernières années avec qui il sait si bien faire lever les foules! Et pour en rajouter, le metteur en scène Dominique Trudeau vient ficeler encore davantage cette belle complicité pour lui donner une nouvelle intensité! Mentionnons aussi l’apport du réputé concepteur d’éclairage Pierre Roy , qui rejoint la troupe avec des idées plein la tête. Sur la route jusqu’en 2008, le spectacle Intense sera présenté à travers tout le Québec…
Le temps de bien imprégner les foules avides de bon rock!

En octobre 2008, Martin se permet d’explorer de toutes nouvelles influences, cependant toujours traduites par des textes francs, honnêtes et touchants qui ont contribué à lui bâtir cette solide réputation qui le précède. Il entreprend en effet un virage musical significatif, alors que le rocker pur et dur d’Intense laisse la place à un artiste qui s’exprime tout en nuances, en mettant de l’avant ce grain de voix si caractéristique. L’habillage musical des chansons gravées sur cet album intitulé tout simplement

piano-voix

Le piano et la voix  est des plus dépouillé afin de participer au concept intime ici exploité et de révéler la pureté des textes. L’instrument qui prend la vedette est le piano et chaque mélodie est interprétée par un pianiste différent. C’est ainsi que Vic Vogel, Marco Tessier (qui agit également à titre d’arrangeur), Bernard Quessy, Claude “Mego” Lemay, Daniel Lavoie, Guy St-Onge, Richard Abel, Lorraine Desmarais et Paul Baillargeon sont de la partie à titres de pianistes. Ce projet est dirigé par le réalisateur Guy Tourville, avec lequel Martin travaille pour la première fois.

Le spectacle “Le piano et la voix” connait un immense succès qui le mène aux quatre coins du Québec  ainsi que chez nos voisins franco-ontariens.

En mars 2010, Martin est demandé pour participer à l’ouverture des Jeux Paralympiques de Vancouver, les 60 000 personnes dans le stade en ont plein la vue. (voir : Martin Deschamps paralympics sur Youtube) Il y fait une performance très remarquée, ce qui l’amène à donner un spectacle au prestigieux Kennedy Center de Washington.

Le 18 octobre 2010, question de bien souligner ses vingt ans de carrière ainsi que son quarantième anniversaire de naissance, Martin est de retour et en très grande forme avec “On veut la paix“, un septième album au son plus rock que jamais.

Enregistré au cours de l’été dans son tout nouveau studio à Rawdon, ce nouvel album implique à nouveau la collaboration de Glen Robinson. Cet Opus se mérite une place parmi les nominations de l’ADISQ 2011 dans la catégorie : « Album rock de l’année ». Son premier extrait radio “Près de toi“, une road-song irrésistible aux guitares entraînantes, écrite en complicité avec Marc Dupré, se retrouve très rapidement dans le top 5 BDS et se hisse au numéro 1 du Palmarès Québécois. Cette pièce est en nomination à l’ADISQ parmi les 10 chansons les plus populaires de l’année 2011.

Après une autre spectaculaire tournée estivale avec son groupe rock,  Martin Deschamps est demandé, en août 2011, pour interpréter la très belle chanson « Croire » lors des funérailles de M. Jack Layton ( chef du nouveau parti démocratique).

Une vingtaine de spectacles  « On veut la paix » durant l’été 2011 venait confirmer que Martin Deschamps sera toujours un passionné, un rocker, un vrai… et qu’il n’a pas fini de nous surprendre.

L’année suivante, Martin réalise plusieurs projets. Il invite La Jarry, un groupe Européen afin d’enregistrer une production Franco-québecoise qui se veut une satire des cultures de chacun. Il participe également à un album hommage au « king » Elvis Presley en interprétant la très populaire chanson Heartbreak Hotel.

Pour sa tournée 2012, il invite son vieil ami et complice, le bassiste Breen Leboeuf (Offenbach, April Wine,…) à participer à ses spectacles, ce qui donne à Martin la chance de présenter quelques numéros en s’accompagnant à la « Slide guitar » sa nouvelle passion. Avec sa volonté et son talent, Martin Deschamps continue  d’en inspirer plusieurs!

cheveux-long

Martin Deschamps –  Avril 2015

Disco

Soulshine
2017

albumonveutlapaix

On veut la paix
2010

albumdesert

Le Désert
2003

albumleboeufdeschamps

LeBoeuf Deschamps
2015

albumpianoetlavoix

Le Piano et La Voix
2008

albumdifferent

Différent
2001

albumtop10

TOP 10
2012

albumintense

Intense
2006

albumcommejesuis

Comme je suis
2000

albumvicvogel

Nostalgie des Fêtes
2012

albumoffenbachnature

Nature
2005

Photos

À venir

Mojo

À venir

Contact

Joindre les bureaux de Martin Deschamps

Du lundi au vendredi de 9 h 00 à 17 h 00

 

Téléphone : 450 834-4427
Télécopieur : 450 834-6237

Bureaux Martin Deschamps Inc.
C.P. 4683, Rawdon
(Québec)  J0K 1S0

 


Courriel

productions@martindeschamps.com

 



Conférences corporatives

 

Marilyn Bourgeois

514 795-7988

Site Internet

www.formax.qc.ca

Courriel

mbourgeois@formax.qc.ca